Assurément Leasing

Quelle différence entre une borne de recharge monophasée ou triphasée ?

La performance d’une borne de recharge pour voiture électrique dépend de son choix. Les utilisateurs de véhicules électriques devront porter une attention particulière aux caractéristiques de la borne par rapport à celles du véhicule. En ce qui concerne la recharge domestique, le choix se porte souvent sur une borne de recharge en monophasé ou triphasée, mais il n’est pas toujours facile d’en saisir la différence. Quelle différence y a-t-il entre ces deux types de bornes ? Explications.

L’importance du choix de la borne pour sa voiture

Idéalement, le ravitaillement en électricité d’une voiture électrique s’effectue via une borne de recharge également appelée wallbox. Par rapport aux autres solutions de recharge domestiques comme la prise de courant classique ou la prise renforcée, la borne s’avère nettement efficace en matière de sécurité et de temps de recharge. Il est cependant conseillé de prêter une attention particulière au choix de cette borne, car elle doit correspondre aux caractéristiques du véhicule tout en s’adaptant à ses besoins. Plus la capacité de la batterie est élevée, plus la borne devra être puissante. Actuellement, les bornes de recharge domestiques se déclinent en plusieurs niveaux de puissance allant de 3,7 kW à 22 kW. En fonction de la capacité de charge maximale supportée par le modèle de véhicule, le propriétaire choisira donc entre une wallbox de 3,7 kW, de 7,4 kW, de 11 kW ou de 22 kW. Ces bornes de recharge peuvent également être classées en deux catégories : monophasé ou triphasé. La différence principale entre ces deux types de bornes concerne la vitesse de rechargement. Les bornes en monophasé de 3,7 kW à 7,4 kW sont moins puissantes et rechargent la voiture moins rapidement en comparaison avec les bornes en triphasé de 11 kW à 22 kW. Néanmoins, la borne en triphasé n’est pas toujours accessible compte tenu de la puissance électrique de la maison, mais également de la capacité de charge de la voiture concernée.

Borne de recharge en monophasé ou triphasé : laquelle choisir ?

En règle générale, les maisons individuelles sont dotées d’une installation électrique en courant alternatif monophasé. Ce type d’installation est composée d’une seule phase, c’est-à-dire, d’un seul câble conducteur associé à un câble neutre et la puissance électrique fournie va de 6 KVA à 12 kVA. Pour une telle installation électrique, la borne de recharge dite en monophasé est la mieux indiquée. En effet, cette catégorie de borne fonctionne avec une puissance électrique allant de 3,7 kW à 7,4 kW. En ce qui concerne l’installation électrique en courant alternatif triphasé, il est constitué de trois phases et d’un câble neutre. Cela implique que l’installation électrique fournit une tension 3 fois plus importante que l’installation en monophasé. La puissance électrique peut ainsi atteindre les 36 kVA, mais ce type d’abonnement n’est pas très répandu auprès des particuliers. Pour en bénéficier, il est nécessaire de modifier son contrat auprès de l’opérateur électrique. Grâce à un abonnement électrique en triphasé, il est possible de profiter d’une borne de recharge de 22 kW.

Le choix de la borne de recharge dépendra avant tout de la capacité de charge maximale supportée par la voiture en courant alternatif même si la puissance du compteur est déterminante. Si elle est de 7 kW comme pour la majorité des véhicules électriques en vente sur le marché, une borne en monophasé est suffisante, mais si elle est de 11 ou de 22 kW, il conviendra d’opter pour la borne en triphasé. Néanmoins, le véhicule électrique dont la capacité de charge maximale est de 11 ou 22 kW pourra se brancher sur une borne d’une puissance inférieure. Le temps de chargement sera alors rallongé, mais il ne sera pas nécessaire d’augmenter la puissance d’abonnement.

Augmenter la puissance de son tableau électrique : est-ce nécessaire ?

La majorité des installations électriques des maisons sont en monophasé. Les particuliers ont ainsi accès à une puissance électrique allant de 6 à 12 kVA. Théoriquement, les propriétaires peuvent installer une borne de recharge d’une puissance maximale de 11 kW. Toutefois, dans la pratique, il existe d’autres appareils domestiques alimentés par le même compteur. Un tableau électrique délivrant 12 kVA est donc capable d’alimenter la borne de 11 kW, mais il ne restera plus que 1 kVA de puissance disponible pour les autres appareils, ce qui ne saurait être suffisant, même en utilisant un gestionnaire dynamique d’énergie. C’est la raison pour laquelle la borne de 7,4 kW est la plus puissante accessible en monophasé. Pour profiter d’une wallbox de 11 à 22 kW, l’utilisateur devra alors changer d’abonnement électrique et augmenter la puissance disponible en tenant compte des besoins en électricité des autres appareils de la maison. Pour ce faire, il faudra contacter le fournisseur en électricité et installer un nouveau compteur. Il est possible de bénéficier d’un courant électrique de 18 à 36 kVA cependant, cette augmentation entraine également la hausse de la facture.