Assurément Leasing

Borne de recharge 7kW : pour quel véhicule, quel prix pour la wallbox ?

Posséder une voiture électrique est conditionné par l’utilisation du système de recharge adapté. Si la prise domestique s’avère être la solution la moins onéreuse, elle est trop lente et ne convient pas en cas d’usage quotidien du véhicule. Un utilisateur est donc obligé de réfléchir à la pose d’une borne de recharge qui garantit la sécurité et la rapidité de la récupération énergétique. La station va être choisie en fonction du type de véhicule, car il est inutile d’opter pour une borne de 11 kW si votre automobile ne peut encaisser que 7 kW. Comment choisir la bonne Wallbox et combien coûte l’installation ? Réponses.

L’intérêt d’avoir une Wallbox

La recharge représente l’une des principales contraintes liées à l’usage d’une voiture électrique. Pour fonctionner correctement, celle-ci a besoin de récupérer son énergie à partir de 20% de charge, les fabricants déconseillent d’attendre en dessous de ce seuil pour recharger afin de préserver la durée de vie de la batterie. Le branchement avec une prise domestique est la solution la plus répandue chez les utilisateurs. Elle est simple et n’exige aucun investissement supplémentaire. Mais ses avantages s’arrêtent là, car en plus de durer plusieurs jours, la recharge entraîne sur le long terme une détérioration du fusible et une surchauffe de la prise.

Pire, des incendies peuvent même apparaître à cause des câbles en feu. Dans ce contexte, l’installation d’une Wallbox représente le choix de la sérénité. La sécurité du chargement est davantage garantie, car la borne s’équipe de composants destinés à empêcher les éventuelles surtensions. Par ailleurs, la rapidité de la recharge est dix fois plus importante qu’avec une prise classique. Pour une Nissan Leaf par exemple, il faut 18h09 pour charger sur une prise de 2 kW contre 5h30 avec une borne de 7 kW (32 A). Sur la Peugeot e-208, la recharge sur une prise de 2 kW s’effectue en 13h55 contre 3h59 sur une prise de 7,4 kW. Ces écarts frappants prouvent les performances d’une Wallbox.

Combien coûte une Wallbox de 7 kW ? Existe-t-il des aides financières pour son installation ?

Station compacte, la Wallbox s’impose comme la solution de recharge la plus préconisée par tous les constructeurs automobiles. Pouvant être installée dans une maison individuelle en intérieur ou en extérieur, dans un immeuble en copropriété sur le parking commun ou les garages privés sous forme de box ou dans les parkings privatifs des entreprises, elle s’avère incontournable pour empêcher les pannes dues à une baisse d’énergie de la batterie. Les bornes de recharge vont varier selon les marques, les fonctionnalités associées, le type d’alimentation, la résistance à la pluie, le type d’installation et surtout la puissance en kW. Sur ce point, les utilisateurs ont le choix entre une borne de 7 kW, de 11 kW, de 22 kW et de 50 kW. Les modèles de 7 kW sont les plus courants, car une grande majorité des véhicules électriques sont compatibles avec cette puissance.

Ils sont aussi appréciés en raison de la facilité de leur installation. Les travaux à faire ne sont pas les mêmes pour une station de puissance limitée par rapport à une borne de 50 kW par exemple. D’où l’engouement pour cette solution. La démocratisation des bornes de 7 kW est aussi due à son prix plus bas. Comptez 2000 euros en moyenne pour poser une borne de 11 à 22 kWh triphasé comprenant le câblage, la protection électrique (disjoncteur et différentiel), la wallbox et la main d’œuvre. Or, si vous choisissez un modèle de 3 à 7 kW monophasé, cela ne vous coûtera que 1200 euros, fourniture et pose comprise. Vous trouvez ces tarifs très élevés ? Pas de panique. Sachez qu’il existe des aides de la part de l’État qui vous allègent financièrement sur la mise en place du dispositif. En tant que particulier, vous pouvez prétendre au crédit d’impôt de 30%. Les collectivités ou entreprises de leur côté ont accès à l’allocation du programme ADVENIR qui finance 50% du coût d’achat et d’installation, sous réserve de respecter certaines conditions.

Quel type de véhicule électrique est adapté à une borne de recharge de 7 kW ?

D’innombrables modèles de véhicules électriques sont compatibles avec les bornes de recharge de 7 kW. Les constructeurs ont dû faire d’importantes améliorations techniques pour permettre à leurs modèles de se charger à ce niveau de puissance afin de ne pas démotiver les utilisateurs à devoir installer des bornes très puissantes qui coûtent aussi très cher. La BMW i3 s’inscrit parmi les automobiles électriques pouvant se charger sur une Wallbox de 7 kW. Le délai de recharge est approximativement de 3 heures pour cette mouture qui vient de se renouveler en 2019. La nouvelle citadine offre des performances améliorées avec une autonomie à la hausse de 305 kilomètres en cycle WLTP. Le véhicule est aussi devenu plus efficient en s’équipant d’une pompe à chaleur assurant 50% d’économie énergétique et une option siège chauffant permettant de préconditionner la batterie et de réduire l’usage du chauffage qui est extrêmement énergivore.

Autre modèle : le Jaguar i-Pace. Le premier véhicule électrique de la marque au félin est muni d’un chargeur embarqué monophasé capable d’encaisser 7,4 kW de puissance. Depuis la mise à jour de 2020, le véhicule est aussi compatible avec les Wallbox de 11 kW. Mais sur une borne de 7,4 kW qui est celle qui nous intéresse ici, la batterie de 90 kWh n’a besoin que de 6h55 pour récupérer son énergie. Grâce à celle-ci, le véhicule est capable de parcourir 470 km WLTP en une seule charge.

Un autre véhicule électrique phare compatible avec une station de recharge de 7 kW est la Kia e-Niro. Ce modèle a conquis le public par ses performances de haute volée. Grâce à sa batterie de 64 kWh, il est capable d’atteindre les 455 km d’autonomie avec un moteur de 150 kW ou 200 chevaux. Sur une borne de 7 kW, le véhicule n’a besoin que d’un délai de charge de 5h32. Au maximum ,le véhicule peut tolérer jusqu’à 77 kW de puissance sur les bornes rapides. Pour optimiser la consommation énergétique, il est muni de quatre modes de conduite : Eco+, Eco+, Confort et Sport et se dote aussi d’un système de freinage à récupération d’énergie.