Assurément Leasing

Texte - Leasing GPL

Leasing voiture GPL en LOA ou LLD

Devant le tarissement des ressources pétrolières et le désastre écologique provoqué par les émissions de CO2, les véhicules terrestres à moteur sont passés au « vert ». Désormais, toutes les alternatives au moteur thermique sont bonnes à prendre pour préserver l’environnement et réduire les dépenses en carburant. L’arrivée des voitures GPL s’impose comme une alternative favorisant une mobilité propre et durable. Bien que ce marché soit encore embryonnaire, il a de beaux jours devant lui d'autant plus que les automobiles GPL sont accessibles par une Location avec Option d’achat ou une Location Longue Durée.

Voiture GPL : explication, fonctionnement

Les modes de locomotion alternatifs à la voiture thermique sont pléthores sur le marché. Actuellement, si ce sont les modèles hybrides ou électriques qui sont sur le devant de la scène, il existe une technologie qui mérite aussi d’être sous les feux des projecteurs : le GPL. Il s’agit d’un gaz de pétrole liquéfié qui est constitué d’une association de butane et de propane. Les véhicules fonctionnant avec cette énergie sont dits à « bicarburation » c’est-à-dire qu’ils sont dotés à la fois d’un réservoir GPL et d’un réservoir essence. Au démarrage, c’est le réservoir essence qui est sollicité, car le GPL ne peut fonctionner tant que les chambres de combustion n’atteignent pas une température suffisante.

Au cours de la conduite, les deux réservoirs vont ensuite s’alterner. Comment se fait la commutation entre les deux énergies ? Cette question revient de manière récurrente dès que l’on aborde cette technologie. C’est simple : la commutation s’effectue de façon automatique lorsqu’un des réservoirs n’a plus suffisamment d’énergie ou de manière manuelle via le commutateur placé dans l’habitacle. Pour que l’utilisateur sache le réservoir à employer, il lui suffit de s’en référer à l’indicateur de jauge. À noter que le fonctionnement d’une motorisation GPL est conditionné par l’existence de plusieurs composants : un orifice de remplissage avec clapet, des canalisations GPL, une soupape de sécurité pour protéger contre les surpressions du gaz, une jauge GPL, un vapodétendeur, un commutateur, un faisceau électrique, un calculateur GPL et un injecteur GPL.

Les différents modèles de voitures GPL

Les voitures GPL ne courent pas encore les rues bien que les constructeurs s’y intéressent depuis maintenant plusieurs années. Parmi les fabricants qui s’illustrent sur ce marché figure Dacia. Le constructeur roumain propose une vaste gamme de modèles au rang desquels figure le Duster. Son SUV phare étrenne désormais une motorisation bi-carburation essence/GPL ECO-G 100. Offrant une mobilité sans restriction à un prix très attractif, ce véhicule s’enrichit également des équipements les plus modernes pour ne citer que la caméra multivues, la climatisation automatique, le Média Nav Evolution ou encore le régulateur-limiteur de vitesse.

Chez Renault, quelques modèles sont également disponibles à l’instar de la Nouvelle Clio V qui est munie du moteur TCe 100 ECO-G comme celui utilisé par Dacia. Le véhicule doté d’une boite manuelle à 5 rapports franchit en 12,5 secondes le 0 à 100 km/h. Il émet 105 g de CO2 au kilomètre et consomme entre 4,6 et 5,7 litres/100 km. Un de ses avantages est qu’il est disponible au même tarif que le modèle à essence c’est-à-dire à 20 400 euros pour la finition « Intens » et 18 000 euros pour la finition « Zen ».

Après la Clio, Renault a également décidé d’équiper la Captur d’une bicarburation avec son moteur 3 cylindres TCe 100 ch et 170 Nm de couple. Ce modèle se négocie à 23 400 euros en finition « Intens » et 20 900 euros en finition « Zen ». À noter que la Captur existe aussi sous forme d’hybride rechargeable.

Les avantages et inconvénients des voitures GPL

Les voitures GPL intéressent de plus en plus le public, car elles ont de nombreux points positifs. À commencer par le prix d’acquisition. À la différence d’une voiture hybride dont le surcoût peut atteindre les 5000 euros par rapport à une voiture thermique traditionnelle, les modèles GPL ne nécessitent pas forcément de lourds investissements. Chez Dacia par exemple, la différence de tarif entre une automobile GPL et essence ne dépasse pas les 700 euros. Toujours du point de vue financier, il est intéressant de savoir que cette énergie reste moins onéreuse que les autres formes de carburant.

Le litre du SP95 se négocie à 1,282 euros tandis que le SP98 coûte 1,340 euros /litre. Le diesel est tarifé de son côté à 1,191 euro. Le GPL pour sa part ne coûte que 0,864 euro. En outre, opter pour ce type de véhicule, c’est aussi faire un geste pour l’environnement. En effet, il produit 15% en moins de CO2 tout en étant exempté de particules fines. Cela lui permet d’avoir une carte grise gratuite avec une vignette Critair’1. À tous ces avantages s’ajoute aussi la possibilité d’accéder désormais à une prime à la conversion de 3000 euros qui aide à réduire la facture à l’achat.

En revanche, avant de sauter le pas de l’investissement, prendre en compte les inconvénients majeurs liés à cette technologie s’impose notamment concernant l’offre très restreinte. Pour l’heure, Fiat, Opel, Dacia et Renault sont les principaux constructeurs qui se partagent le marché. Autant dire qu’un conducteur ne bénéficiera jamais d’autant de choix qu’avec les modèles thermiques. De plus, la recharge peut devenir problématique étant donné qu’il existe encore très peu de stations en France. Certaines ne sont pas disponibles 24 heures/24.

Acquérir une voiture GPL en LOA ou LLD

Les voitures GPL sont disponibles sous forme de LOA ou de LLD. Le choix entre ces deux formules s’effectue selon l’objectif de chaque conducteur. Ceux qui veulent avoir la possibilité d’acheter le véhicule à la fin de la location se tourneront vers la LOA tandis que ceux qui ont tendance à vouloir changer régulièrement de modèles opteront pour la LLD. Lors d’un leasing, le locataire va verser un loyer dont le montant dépend du kilométrage du véhicule, de sa dépréciation et de son entretien. L’avantage de l’offre concerne son aspect personnalisable et sa souplesse. Pour avoir plus de détails sur ses particularités notamment sur le coût des mensualités, il est conseillé d’entamer des demandes de devis. À l’issue de cette démarche, comparer les offres du marché aidera à trouver celle qui est la plus financièrement intéressante.

Leasing Dacia Sandero en LOA ou LLD

Pour disposer d’une Dacia Sandero sans trop serrer son budget, il suffit de souscrire un contrat LOA ou LLD qui peut être accordé pour un véhicule neuf ou d’occasion. Quel est le fonctionnement de ces deux modes de...

Leasing Fiat 500 en LOA ou LLD

La Fiat 500 revient en force. Le constructeur italien dévoile en effet sa citadine emblématique nouvelle version. Cette petite voiture relookée a toutefois gardé son style d’antan. Découvrons les principaux atouts de la...

Leasing Dacia Duster en LOA ou LLD

Le Dacia Duster est l’un des SUV les plus populaires et les plus vendus en France en raison de son prix abordable. Les automobilistes intéressés par cette voiture ont la possibilité de profiter d’une solution de...

Leasing Dacia Dokker en LOA ou LLD

Dacia a conçu un véhicule à la fois pratique et spacieux dénommé Dokker. Cette voiture peut être financée en leasing si l’on opte pour la LOA ou la LLD, ce qui permet de réduire ses mensualités, en comparaison à un...

Leasing Dacia Logan en LOA ou LLD

La Dacia Logan est une berline robuste qui passe les années sans une ride. Cette voiture qui affiche une sobriété rassurante est particulièrement bien conçue pour les automobilistes à petit budget désirant utiliser un...