Assurément Leasing

A-t-on le droit d’installer soi-même une borne de recharge ?

Pour passer à l’électromobilité en toute sérénité, s’équiper d’une borne de recharge à domicile devient un impératif. Face à l’autonomie grandissante des voitures électriques, utiliser une simple prise est insuffisant pour récupérer rapidement l’autonomie du véhicule. Toutefois, comme la pose de cet équipement représente un budget conséquent, beaucoup d’électromobilistes se demandent s’ils ne peuvent pas installer leur borne eux-mêmes. Cette solution est possible s’il s’agit uniquement d’un modèle d’une puissance inférieure à 3,7 kW.

Installer soi-même une borne de recharge : est-ce possible ?

La mise en place d’une borne de recharge à la maison implique de respecter la norme NF C 15-100. Existante depuis plusieurs décennies, cette règlementation a principalement deux vocations : assurer la sécurité des utilisateurs en évitant les accidents électriques et garantir le meilleur confort dans les logements. La personne qui souhaite installer une Wallbox chez elle devra détenir une maîtrise parfaite de cette norme NF C 15-100 et de son application aux IRVE (Infrastructure de Recharge pour Véhicules Électriques) avant d’envisager les travaux.

Si ce n’est pas le choix, il vaut mieux faire l’impasse sur cette initiative et confier le projet à un électricien certifié IRVE. Cette mesure est devenue d’autant plus obligatoire depuis la promulgation du décret du 12 janvier 2017. À partir de cette date, seuls les techniciens IRVE sont habilités à installer des bornes délivrant une puissance supérieure à 3,7 kW.

Les particuliers qui n’ont aucune qualification ne pourront pas installer une Wallbox de 7,4 kW à leur domicile. Les travaux ne répondraient pas aux normes en vigueur, ce qui peut constituer une problématique à l’égard de l’assureur. En effet, si des sinistres surviennent dans la maison à cause d’une installation mal exécutée, la compagnie d’assurance peut refuser toute forme d’indemnisation. L’assuré paiera de ses poches les réparations relatives aux dégâts. Pire, si les dommages ont touché des personnes tierces, l’indemnisation des victimes lui revient également.

Les avantages de faire appel à un électricien IRVE

Le technicien IRVE est un professionnel intervenant dans les métiers de l’électricité et des installations électriques qui a obtenu les qualifications requises pour assurer la pose des bornes de recharge. L’obtention de la qualification IRVE s’effectue à l’issue de formations qui se déclinent en trois catégories. En niveau 1, l’installateur est habilité à mettre en place des bornes jusqu’à 22 kW dépourvues de dispositifs de supervision et de communication. En niveau 2, les bornes peuvent être configurées pour la communication et la supervision. En niveau 3, le technicien a le droit d’installer des infrastructures émettant une puissance supérieure à 22 kW.

Faire intervenir ce spécialiste est avantageux à bien des égards. Le bénéficiaire a accès à de meilleurs tarifs pour trois raisons. Dans un premier temps, il devient éligible à des aides de l’État comme la prime ADVENIR, le crédit d’impôt de 300 euros ou la baisse de TVA qui lui permettent de faire des économies sur l’achat et la pose du matériel. Secundo, l’installateur bénéficie des prix les plus compétitifs du marché grâce à l’achat en volume opéré auprès de ses fournisseurs. Il fait profiter de ces tarifs bas à ses clients. Troisième point : ce professionnel guide son client sur le choix de la Wallbox la plus pertinente par rapport à ses besoins afin qu’il économise sur l’installation. L’erreur à ne pas faire lors de l’achat de l’équipement est par exemple d’opter pour un chargeur de puissance supérieure à celle tolérée par le véhicule. Avec le technicien IRVE, ce genre de bévue est évité.

Bénéficier de l’expertise de cet électricien est un moyen de disposer d’un accompagnement personnalisé tout au long du projet, de la définition du besoin de l’électromobiliste jusqu’à l’obtention des aides gouvernementales. Il s’occupe de rédiger les dossiers de demande pour que son client soit éligible aux subventions.

Quelles sont les solutions de recharge à installer soi-même ?

Si un particulier ne souhaite absolument pas solliciter de technicien, la seule option qui lui reste est de choisir le bon type d’IRVE à installer lui-même. Il n’en existe que deux sur le marché à savoir les prises renforcées de type Green’up et les bornes délivrant une puissance inférieure à 3,7 kW.

Considérée comme un excellent compromis entre la prise standard et la Wallbox, la prise green-up ressemble esthétiquement à un contacteur classique, à la différence qu’elle émet une puissance plus élevée. En effet, il est possible d’aller jusqu’à 14 A- 3,2 kW qui offre 10 km d’autonomie par heure. Les prises les plus performantes libèrent 3,7 kW et rechargent 15 km/heure. Ces solutions green-up sont intéressantes dans la mesure où elles sont faciles à installer et sont très économiques. Elles coûtent qu’entre 100 à 300 euros contre 600 à 2500 euros pour une borne de recharge. De plus, les versions à implanter en extérieur sont verrouillables avec une clé afin de sécuriser le matériel.

Les bornes de 3,7 kW pour leur part sont utilisables avec tous les véhicules électriques ou hybrides rechargeables. Elles sont compatibles avec un câble de type 2 et offrent une meilleure protection que les green’up. En effet, elles peuvent être équipées de dispositifs de détecteur de fuite de courant. En revanche, ces Wallbox sont plus lentes par rapport aux versions de 7,4 kW, 11 kW ou 22 kW. Elles ne sont capables de recharger qu’à hauteur de 25 km/heure contre 50 km/heure en 7,4 kW.

Les étapes d’installation d’une borne de recharge

La pose d’une borne de recharge démarre systématiquement par une analyse de l’installation électrique du bâtiment, car la recharge d’une voiture électrique exige une puissance plus intense que d’ordinaire. Un circuit électrique qui n’est pas aux normes peut engendrer des surchauffes et provoquer des dommages importants au niveau du véhicule. La vérification de la conformité du système ainsi que de la mise à terre est une démarche prioritaire. Si une hausse de la puissance électrique est requise, cela dépasse le champ de compétences du technicien IRVE. Il sera nécessaire de faire intervenir le fournisseur en énergie.

Ceci fait, vient l’étape du choix de la bonne puissance. Les électromobilistes qui réalisent des trajets courts et ponctuels se contenteront d’une borne de 3,7 à 11 kW. En revanche, les gros rouleurs s’orienteront vers les modèles à 22 kW.

L’emplacement de la Wallbox constitue un autre paramètre important. La recharge sera plus confortable si l’équipement est placé dans un garage ou sous un auvent. Il est préconisé de faire l’installation à proximité du tableau électrique pour réduire le coût des travaux.